Balade à travers chant(s) Nouveau

Dans ce petit livre sont réunis un florilège de textes, qui à l’origine sont des paroles de chansons plus ou moins émouvantes, drôles, légères, graves, inutiles, peu importe. L'intention étant de laisser une trace dans la mémoire familiale élargie aux amis ! Et un sourire chez tous les autres. En espérant que chacun y trouve un coin de sourire, un ruisseau de petites larmes, une parcelle d’amour un sillon d’optimisme.

Bonne balade.

En stock : 96

Disponibilité : En stock, livraison en 48h

13,90€ TTC

Le livre

Poésie pour de rire, entre le gris et la bleue, chargée de maux urbains à butiner, matin midi et soir, dans un champ de pierres en contemplant des féminins pluriels, à laisser ouvert à portée de mains de tous les profils, bienveillant, bougonnant, morose ou chaleureux. Teintée de gris et de bleue mais, sans colorant ni conservateur, 100% Beau. 

Entre chanson et poésie la barrière est ténue. Une pluie de mots nous transporte dans des histoires aux parfums de nostalgie. On peut commencer ce florilège par la fin, le milieu, au début, revenir en arrière le poser, s’endormir, le reprendre. Alors perdez-vous un peu, à travers ce chant! Ces chants ! Chacun pourra y trouver un coin de sourire, un ruisseau de petites larmes, une parcelle d’amour, une ombre d'interrogation, un sillon d’optimisme et rendez-vous tout là-haut au hameau, c'est si beau.

Bonne balade.

A paraitre

DANIEL JOUBERT

Allez, visez un peu ma bobine sur la photo ! Avec mon regard ténébreux, ma tronche de chanteur engagé, ma face de rebelle démocrate et d'éleveur de mots en milieu rural. Autodidacte sans véritable ambition, mais une immense passion pour l'écriture et l'interprétation, je chante des portraits, des ambiances. Je partage un peu de solitude, un peu de colère, je témoigne d'une philosophie ambiante. Je chante aussi des souvenirs pour ne pas les oublier justement ! Et je pose tout ça sur des mélodies simplettes qui n'auront jamais de  prix au conservatoire. Mais j'aime ça et j'y crois encore...

Portrait daniel 2

 

Bonheur en pointillé

 

L'hiver et les frissons, l'odeur de pain grillé

Et tournent les saisons, il faut bien y passer

J'aperçois du salon, les branches dénudées

Tu chantes une chanson, bonheur en pointillé...

 

Le ciel enfin s'éclaire, on vendra le muguet

Il passe en un éclair, le joli mois de mai

Tu prends ma main peut-être, dessous le tulipier

Laisse ouvert la fenêtre, bonheur en pointillé...

 

C'est l'orage qui gronde, l'été à crépité

Tu veux changer le monde, laissons-nous dériver

Voilà que nous inonde, le soleil de juillet

Tu deviendras plus ronde, bonheur en pointillé...

 

Sort les imperméables, l'automne va pleurer

Il est inconsolable, il t'a pas rencontrée

 C’est l'heure des cartables, les enfants vont rentrer

Pagaille sur la table, bonheur en pointillé...

 

Saisons après saisons, les années ont passées

Un baiser sur ton front, nous voilà étonnés

Tu remplis mes chansons, de ces instants volés

L'amour que nous avons, bonheur sans pointillé...

 

Accueil

Suggestions

Ajouter un commentaire